Le transfert de biens au décès autrement que par succession en droit international privé

Le choix de la loi applicable aux institutions d'Estate planning

1re édition 2016

Esther Bendelac

En stock
149,00 €
icon-card
Paiement 100% sécurisé
icon-pack
Expédition en 24/48 h ouvrables
icon-truck
Livraison gratuite au Benelux
icon-phone
Besoin d'aide ? Contactez-nous au 0800 39 067

Description

Les institutions d’Estate Planning, issues des droits anglais et américain, permettent à une personne physique de transférer un bien, à son décès, à un bénéficiaire antérieurement désigné par lui, autrement que par succession.
L’analyse de ces mécanismes juridiques dans leur contexte d’origine, puis la mise en œuvre de la qualification téléologique-fonctionnelle n’ont pas permis d’assimiler les institutions anglo-américaines à celles de l’ordre juridique français. Pour identifier la loi qui leur est applicable, les propositions doctrinales contemporaines ont été éprouvées. En raison des spécificités constitutives de ces institutions d’Estate Planning - le right of survivorship, le life interest et le contournement de la procédure de probate -, la transposition des actuelles règles de conflits de lois est peu pertinente : les limites du système conflictuel ont été dévoilées. La seule voie qui pouvait encore être explorée, pour accueillir ces institutions dans l’ordre juridique français, était celle de l’émancipation du droit international privé du droit interne. Afin de vérifier la pertinence de l’élaboration d’une catégorie autonome et d’un critère de rattachement qui lui est propre, il a été nécessaire de s’interroger sur l’existence de lois de police et le contenu de l’ordre public international.

Aucun de ces procédés alternatif et correctif de la méthode conflictuelle ne constitue un empêchement à l’énoncé de notre proposition de règle de conflit de lois spécifique aux institutions d’Estate Planning. Cet ouvrage comprend d’une part, des développements théoriques – principalement relatifs au droit international privé et au droit européen – destinés aux théoriciens du droit et, d’autre part des développements techniques qui permettront à de nombreux professionnels de découvrir les institutions d’Estate Planning.



Version numérique disponible sur :

  • Strada lex Belgique

Vous êtes abonné ? Activez gratuitement la version numérique grâce au code présent dans l’ouvrage.

Sommaire

Préface
Liste des abréviations
Introduction

Partie I. – La qualification des institutions spécifiques de transfert de biens

Titre 1. – La nature juridique des institutions d’Estate Planning
Titre 2. – Le choix de la méthode

Partie II. – La loi applicable aux institutions d’Estate Planning
Titre 1. – La mise en œuvre de la méthode conflictuelle retenue
Titre 2. – La proposition d’une règle de conflit de lois spécifique aux institutions d’Estate Planning

Conclusion générale
Annnexes
Bibliographie
Index

Mnemo

TRABIDEC

Langue

FR

ISBN

9782802752431

Nombre de pages

426

Date de parution

Janvier 2016

Liste des contributeurs

Auteur

  • Esther Bendelac : Docteur en droit

Préface de

  • Marie Goré